•          Pourquoi avez-vous décidé de créer Aliénor Atinault Créations ?

 J'ai exercé pendant dix ans le métier de graphiste avant de me rendre compte que la création "pure", le dessin et le travail de la matière me manquaient. J'ai découvert le modelage de la terre presque par hasard, et ça a été une révélation : je trouve magique de pouvoir partir d'un bloc de terre, de quelques couleurs et d'un peu de poudre d'émail pour arriver à des objets qui existent par eux-mêmes bien loin du virtuel des créations sur ordinateur...

Tout en continuant à travailler en freelance comme graphiste, j'ai donc développé un autre pan d'activité, où je réalise des objets en céramique "à offrir", que ce soit dans la vie quotidienne (art de la table, déco, bijoux...) ou l'artisanat religieux.

  •          Où trouvez-vous votre inspiration pour vos créations ?

Mes sources sont très variées. Pour l'artisanat religieux, j'ai toujours été subjuguée par la finesse et la maîtrise de l'or des enluminures du Moyen-Âge. Dans mon adolescence, j'ai aussi eu la chance d'écrire plusieurs icônes. Enfin, je regarde beaucoup sur internet ce qui existe, en France ou à l'étranger, pour comprendre les tendances et essayer de trouver des idées originales...

  •          Quels sont vos secrets de fabrication ?

Dès que mes filles sont à l'école, hop, direction l'atelier ! J'ai besoin de beaucoup de concentration et de calme, et j'aime travailler en musique. Ou parfois avec des conférences de philo, quand je ne suis plus dans un process créatif et que ce ne sont que les mains qui travaillent ! Le travail de la terre est vraiment très apaisant, presque méditatif…

J'ai aussi besoin d'un environnement portant vers le beau : c'est pourquoi mon atelier est très lumineux, tourné vers le jardin, avec un mur de briques apparentes et un autre d'un beau vert naturel, très apaisant.

  •          Des conseils pour utiliser vos produits ?

Mes créations sont pour la plupart en terre cuite (de faïence) recouverte d'une couche d'émail, qui donne ce côté très brillant. À moins d’un choc violent, elles sont donc très résistantes : à la chaleur (la température de cuisson a dépassé les 900°!), à l'eau (l'émail est imperméable), au lave-vaisselle pour les objets d'art de la table…

  •          Quels seraient les trois mots pour décrire votre marque ?

Originalité, tendresse, humour.

  •          Est-ce que tout est fait main et en France ?

Quasiment tout ! Y compris la terre, qui provient de notre belle région normande... En tout cas, même si certains éléments et matières premières proviennent d'ailleurs (les apprêts pour confectionner les bijoux, par exemple), absolument tout est transformé et finalisé dans mon atelier !

  •          Et la suite ? Quelles sont vos prochains projets ?

J'aimerais faire plus de ponts entre mes "deux métiers " : par exemple, pour un mariage, ou un baptême, je peux tout autant travailler sur le faire-part que sur un objet souvenir (contenant à dragées, médaillon), en passant par la décoration et le livret de messe... Je crois qu'il y a quelque chose à creuser par-là, et que je n’ai donc pas fini de m'amuser !